Les grandes différences entre vins de Bourgogne et vins de Bordeaux


caviste, Foodpairing, minute info, Passionné, trucs et astuces, vins blancs, Vins du Sud, vins rouge, wine information, Winebottle, Winelover / samedi, septembre 28th, 2019

Notons qu’il existe de nombreuses différences entre ces deux régions fortement reconnues en France par les consommateurs. 

En effet, les vins Bordelais sont consommés par plus de 43% des consommateurs quotidiens versus 26% pour les vins de Bourgogne (cf baromètre Sowine).

(moi quand j’ai vu cette étude….)

Pourtant, ces vins n’ont pas les mêmes qualités gustatives et la même histoire. Qu’en est-il ? 

Les cépages 

En Bourgogne, vous ne trouverez que des vins en mono-cépages, c’est à dire issu d’UN seul type de raisin. Par exemple, un vin blanc sera 100% chardonnay tandis qu’un vin rouge 100% pinot noir. Il existe deux autres variétés moins vinifiés qui sont le gamay et l’aligoté. 

Dans la région de Bordeaux, les vignobles sont réputés pour leur vin d’assemblage: Merlot/cabernet sauvignon, sémillon/sauvignon…. Vous ne trouverez que très peu de vins en mono-cépage. Les deux cépages les moins vinifiés sont le petit verdot et le malbec.

Les climats 

Parlons météo, concernant les climats en Bourgogne (non pas « climat » terroir mais bien météo), cette région très souvent fraiche l’hiver et chaude l’été possède un climat semi-continental semi-méridional. Les vignes situés en coteaux sont les mieux exposées face au soleil qui peine à se montrer l’hiver. 

À l’opposé, Bordeaux est doux et pluvieux influencé par l’océan atlantique. Son climat plutôt océanique apporte aux vignes fraicheur et rondeur. 

La forme de la bouteille

Parlons shape ! En Bourgogne, la bouteille sera plus fine en haut que dans le Bordelais. Pourquoi donc ? Au XVIIè siècle, les vins étaient très souvent exportés en bateau et mises sous les cales lors du trajet. Afin de ne pas se briser sur le sol dû aux fortes vagues, la forme de la bouteille sauva la cargaison! De plus la forme définit les caractéristiques gustatives du vin. Plutôt ronde et charnue pour le Bordeaux et fine et légère pour la Bourgogne. 

La différence ne s’arrête pas là, les contenants appelés aussi barriques en Bordeaux et pièces en Bourgogne contiennent 225 pour le bordeaux et 228 pour la Bourgogne. 

Les châteaux et les clos 

En Bourgogne, pour caractériser un domaine, le vigneron nommera son vignoble le « clos » tandis que dans le Bordelais vous ne verrez que la mention « château » 

En effet la mention « clos » vient du moyen-âge, où les moines en produisant le vin ont réalisé que chaque parcelle, malgré leur proximité, offrait des vins totalement différents. Pour les classer, ils ont décidé de créer un mur autour de chaque parcelle d’où le nom « clos » 

Peut-être avez-vous déjà entendu parlé du « Clos Vougeot » ? L’un des meilleurs Côtes de Nuit ! 

Classification des vins 

En Bourgogne, on classifie les vins en 4 catégories bien distinctes faisant référence à la localisation, au cahier des charges et enfin à la qualité du vin. 

  • Appellations régionales (Bourgogne + cépage), qualité moindre et vignes exposées en bas de la vallées 
  • Appellations communales appelés aussi appellations villages situés en bas des coteaux sur la commune (Gevrey Chambertin, Morey Saint-Denis)
  • Bourgogne premier cru, les vignes situées dans le haut de la vallée, exposée de manière idéale produit de magnifiques cuvées. Nous parlerons ici des « climats » définissant le terroir spécifique d’un vin (ex Gevrey Chambertin Premier Cru « les ilots »)
  • Grands crus pour finir, ne représentent que 1,5% de la production et sont présents sur deux régions seulement (Côtes de Nuit et Côtes de Beaune). 

À Bordeaux, suite à l’exposition universelle de Paris en 1855, Napoléon III décida de classifier les vins issus du Médoc en 5 catégories allant du premier au cinquième cru. 

Puis en 1932, l’appellation Cru Bourgeois vit le jour et en 1936, les vins de l’appellation Saint-Émilion décidèrent de classifier leur vins en plusieurs classes du Grand Cru classé A, B au Grand Cru Classé. 

Le style 

Les vins Bordelais très souvent critiqués dû à un effet de standardisation, ne sont plus comme avant. L’émergence du bio et la recrudescence des petites appellations nous fait renouer avec le VRAI Bordeaux. Les grands crus ne représentent que 5% du vignoble Bordelais et il n’est pas rare d’être surpris par les petites appellations très peu connus par les Français et pourtant d’une qualité indéniable. Les vins Bordelais surtout en rouge seront plutôt tanniques et portés sur les épices et le fruit noir tandis que les blancs, présentent une belle fraicheur et une acidité bien présente. 

En Bourgogne, le climat est déjà bien différent du Bordelais et cela se sent dans le verre et sur le palais ! Les vins rouges Bourguignons issus du Pinot Noir présenteront des arômes de fruits rouges bien prononcés dans leur jeunesse et évolueront vers le pruneau ou la réglisse en vieillissant. Même si l’on considère le Pinot Noir comme plus “léger” que le Merlot ou le Cabernet Sauvignon, il possède tout de même de belles notes fruités et épicés spécialement ceux élevés en fûts ou en foudres. 

Le vin 

Considérablement différent, le bordeaux sera de couleur rouge sang tandis que le bourgogne pointera vers le rubis. Les arômes du bordeaux tendent vers les épices, le bois ou les fruits des bois, à l’inverse le Bourgogne sera plutôt floral et fruité. 

Appréciez le Bourgogne avec un boeuf ou une volaille rôtie et un Bordeaux avec un fromage de brebis ou un bon magret de canard. 

Pourquoi ne pas tenter une dégustation Bordeaux versus Bourgogne ? Si vous souhaitez en savoir plus n’hésitez pas à me suivre sur Instagram @oeno.yogi ou à me contactez par mail pour toute demande spécifique ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *